28 octobre 2007

La presse niçoise d'autrefois

A Nice, pamphlets et libelles, de tout temps, traduisirent les humeurs de la population. En 1771, Pierre-Joseph Chiesolme, imprimeur et libraire niçois, obtint du roi l’autorisation d’éditer une gazette, qu’il appellera Le Courrier de Nice ; sera le premier journal niçois. Il y eut toujours dans notre ville, pléthore de journaux et de feuilles occasionnelles dont la durée de parution fut plus ou moins longue. Avant l’annexion, trois journaux soutinrent les partis en présence : L’Avenir de Nice de Carlone manipulé par... [Lire la suite]
Posté par Nebla à 12:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

21 juin 2007

Le nom de la jeune martyre niçoise enfin révélé

La Ligue pour la Restauration des Libertés Niçoises (L.R.L.N.) souhaite commémorer désormais, le 6 juin, la jeune fille niçoise qui fut pendue sur l’ordre de l’intendant français Gayot. En 1705, Louis XIV écrasa Nice sous un déluge de bombes et boulets chauffés à blanc, durant trois semaines. Le 10 avril, la ville basse s’était rendue, mais le marquis de Caraglio s’était enfermé dans le château, bien décidé à poursuivre la lutte. Le roi de France qui avait provisoirement changé ses plans décida d’attaquer Turin et demanda une trêve de... [Lire la suite]
Posté par Nebla à 13:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 mai 2007

La protestation officielle de Garibaldi au parlement de Turin hypothèque pour toujours le plébiscite truqué de 1860

Après être intervenus au parlement avant même le vote sur la ratification du traité du 24 mars 1860 qui cédait Nice et la Savoie à la France, les deux députés de Nice, Garibaldi et Laurenti-Roubaudi avaient adressé leur démission au président de cette assemblée. Le texte de cette lettre est capital puisqu’en droit, il constitue la protestation officielle de la représentation nationale niçoise après le plébiscite frauduleux. En voici la teneur :   « Monsieur le Président,   « Vu le résultat du vote du comté de Nice, qui a... [Lire la suite]
10 mai 2007

30 mars 1707 : Mort du sieur Vauban bourreau de Nice et de Besançon

A Besançon, à l’occasion du tricentenaire de la mort de Vauban, la municipalité a osé élever une statue qui a coûté 50 000 euros, à celui qui en 1674 avait écrasé la ville sous les bombes, ce qui a entraîné un tollé de protestations on ne peut plus justifiées… A Nice, dans les cercles autonomistes et indépendantistes Niçois,  le jour anniversaire de la disparition de celui qui fut l’un des pires ennemi de Nice, on sabrait le champagne dans la joie et la franche bonne humeur en réécoutant, c’était l’occasion, la... [Lire la suite]
Posté par Nebla à 10:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 avril 2007

Niçois et Provençaux... Histoire d'un contentieux séculaire...

Très long contentieux en effet puisqu’il dure depuis neuf siècles… Beaucoup aujourd’hui le résument à l’antagonisme économique entre Nice et Marseille, sans en chercher les sources anciennes plus profondes. Un livre entier ne suffirait pas à dérouler en détail l’écheveau de l’histoire de Nice, et il convient de simplifier cette analyse en ne citant que des dates et faits marquants ; ils suffiront au lecteur pour comprendre la trame longuement tissée d’une « incompréhension » mutuelle qui perdure d’une manière souterraine, mais... [Lire la suite]
Posté par Nebla à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 novembre 2006

1818 : "le comté de Nice" devient la "province de Nice"

En 1818, le « Comté de Nice » est déclassé en « province de Nice » (vous pouvez trouver cette date dans la chronologie de l’Histoire de Nice). Pourtant, comme il est expliqué dans le livre « Nice, demain l’indépendance », ce changement de statut n’est pas anodin ni sans conséquence : Ce changement de dénomination arbitraire n’était juridiquement pas anodin comme on pourrait le croire. En effet le Comté devenait une province sarde, suite à une décision unilatérale en contradiction formelle avec la charte de... [Lire la suite]
Posté par Nebla à 11:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 novembre 2006

Histoire de Nice : chronique des falsifications historiques habituelles

Dans un article paru dans le monopole de presse niçois, il est indiqué que le Trophée d’Auguste avait été dynamité par Louis XIV ; à force de reprendre les falsificateurs de notre histoire, petit à petit on les force à dire la vérité. Précisons qu’à l’époque, Louis XIV, c’était la France et les soldats qui ruinèrent Nice et martyrisèrent les Niçois (on pendit même à la porte pairolière, pour l’exemple, une enfant de seize ou dix-sept ans) étaient des soldats français.  Un peu plus loin on nous dit qu’au début du XIXe... [Lire la suite]
Posté par Nebla à 23:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 juin 2006

Le siège de Nice de 1543

Le roi de France, François Ier allié depuis 1536 au Sultan Turc Soliman le Magnifique, ordonna de prendre la ville de Nice, se parjurant en transgressant sa propre décision, prise le 10 septembre 1523 « de renoncer solennellement à tous les droits que pourrait avoir la couronne de France sur Nice ». 20 000 Franco-Turcs, sous les ordres du duc d’Enghein, mirent le siège devant la ville pendant que 120 galères de combat de la Sublime Porte, commandées par Keir-El Dîn Barberousse (au service du Sultan Soliman,... [Lire la suite]
Posté par Nebla à 16:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mai 2006

La Charte de la Dédition de 1388

La Dédition de Nice à la Savoie, le 28 septembre 1388     -          Article 1 : Le comte de Savoie promet de gouverner et de protéger Nice et sa viguerie à ses propres frais et contre quiconque voudrait s’en emparer et surtout contre la comtesse d’Anjou et les seigneurs de Tende et de la Brigue. * - -         Article 2 : A la requête des syndics de Nice il s’engage à faire son possible pour reprendre à la maison d’Anjou les autres villes et... [Lire la suite]
Posté par Nebla à 15:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,