07 septembre 2018

Il y a 475 ans, prenait fin le siège de Nice

C’est le 8 septembre 1543 que les franco-turcs commencèrent à lever le siège de Nice, devant l’avancée d’une armée espagnole mené par Charles II de Savoie, pour secourir les Niçois les libérant de près de trois mois de siège. Rappel des faits Le siège de Nice eu lieu de juin à septembre et se déroula dans le cadre de la 9e guerre d’Italie (1542-1546). Le roi de France, François Ier allié depuis 1536 au sultan turc Soliman le Magnifique, ordonna de prendre la ville de Nice, se parjurant en transgressant sa propre décision, prise le... [Lire la suite]

15 avril 2018

Le 15 et 16 avril 1860 : Le plébiscite truqué

Dans le numéro précédent, nous avions mis à plat, grâce aux archives diplomatiques, la réalité qui se cachait derrière le traité de Turin, à savoir la volonté française de s’emparer de Nice et de la Savoie à tout prix. Cavour qui avait sacrifié la Savoie, céda aussi pour Nice car il aurait perdu l’avantage de pouvoir la monnayer si Napoléon III mettait à exécution ses menaces d’invasion. Le mémorandum secret accompagnant le traité du 24 mars prévoyait que le gouvernement Sarde faciliterait l’ingérence française à Nice, dès la... [Lire la suite]
08 janvier 2011

La mort annoncée de l’État providence

Les français, enfermés dans l’hexagone et répugnant à regarder ailleurs car ils se croyaient le centre du monde, ont été soumis à un pilonnage constant par les divers systèmes politiques qui se sont succédés depuis Louis XIV jusqu’à Charles de Gaulle qui disait : « La France, c’est l’État » ; tous haussèrent le pouvoir à une quasi-divinité civile afin de gouverner sans partage. Les citoyens devaient tout à l’État, dispensateur de bienfaits aux sujets obéissant, et punissant les autres. L’unité de la France, n’ayant été réalisée depuis... [Lire la suite]
Posté par Nebla à 15:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 juin 2010

« Nissa la Bella », l’hymne niçois est devenu un chant subversif à Nice !!! -

Communiqué de la L.R.L.N. du 14 juin 2010 - Ce jour du 150e anniversaire de la prise de possession du Pays de Nice par la France, les  Niçois ont totalement ignoré l’invitation estrosienne  à venir « se réjouir » avec lui de leur asservissement. Le monopole de presse local avait été contraint de concéder qu’un sondage initié par ses soins, quelques jours auparavant, indiquait que 75% des Niçois ne participeraient pas à cette « fête ». Mais c’est 95 % qui ont répondu par le mépris à cette mascarade indigne. Ceci est plus que... [Lire la suite]