09 novembre 2009

La marche inéluctable du folklore Niçois vers les droits du peuple Nissart!

Notre identité est appréciée et défendue par la très grande majorité des Niçois. Pour beaucoup, la sensation de ne pas entrer dans le stéréotype du français moyen, est une source de jubilation. Il n'y a qu'à voir notre défiance vis à vis des habitants de l'arrondissement de Grasse (qui est réciproque) et la très provençale région PACA . Cette identité, aussi appelée "particularisme niçois" a toujours été le ciment social, qui nous apporte, à juste titre, le sentiment d'appartenir à une communauté à part et bien définie. Peu... [Lire la suite]

19 octobre 2009

Le droit français s'applique t'il en Savoie et Pays Niçois?

En Savoie comme en Pays Niçois, le droit international entre en conflit avec le droit français.( Droit international ONU 1947 )Ces articles de presse en témoignent...
09 septembre 2009

8 février 1871, Garibaldi est élu député de Nice

L’empire s’effondre Le 4 septembre 1870, le second empire s’effondrait dans la défaite et la honte. Napoléon III enfermé dans Sedan s’était rendu aux prussiens, la France était envahie et Paris menacé. Le gouvernement de la Défense nationale s’était replié à Tours et l’assemblée nationale à Bordeaux. La situation militaire s’était aggravée les mois suivants, et dans la capitale assiégée et affamée, les Parisiens mangeaient des rats, après avoir dévoré tous les animaux du jardin des plantes. Garibaldi, bien que malade était... [Lire la suite]
19 juillet 2009

Voilà ce que l’on peut notamment lire dans « la lettre du maire » du mois de juillet.

Outre le sempiternel « les Niçois choisirent de devenir français par plébiscite » usé jusqu’à la corde auquel de moins en moins de personnes y croient notamment grâce à la connaissance de  documents (compulsés dans « Nice, demain l’indépendance ») et témoignages de l’époque ( particulièrement  Henri Sappia et son « Nice Contemporaine ») prouvant que le plébiscite était truqué de A à Z... ... Nous apprenons donc que l’Histoire de Nice commence en 1860, c’est ce que l’on doit comprendre lorsqu’on lit que 1860 est « un... [Lire la suite]
30 avril 2007

Le maire de la Trinité à eu une bonne idée

par Alain Roullier M. Jean-Louis Scoffié, sollicité en ce sens par beaucoup d’habitants de la commune, a fait voter par son conseil municipal une délibération visant à rendre à la commune son ancienne appellation de « Trinité-Victor » ; ce retour aux racines n’à pas plu à l’opposition, ce qui est logique puisqu’elle est là pour « s’opposer ». Certains arguments, comme le coût du changement de signalisation, sont assez pauvres, car il ne s’agira pas d’une fortune, et retrouver ses racines n’à pas de prix à une époque où l’on perd ses... [Lire la suite]
13 septembre 2006

OUI, LA NATIONALITÉ NIÇOISE EXISTE

Les Niçois nés entre le 10 juin 1940 et le 19 novembre 1947 ont la nationalité niçoise. Par Alain Roullier (président de la L.R.L.N) Le vent de la Liberté Un grand vent de liberté souffle aujourd'hui sur le Pays Niçois, un vent frais et porteur d'espérances. Il s'insinue partout : dans la conscience des enfants de Nice, au stade, sur les marchés, dans les ruelles de Nissa vielha, dans les quartiers, les lycées, les administrations, dans l'arrière-pays et partout où existe un vrai Niçois, c'est-à-dire quelqu'un qui aime sa... [Lire la suite]
25 août 2006

Jean-Dominique CASSINI

Les Cassini sont une famille de quatre générations d’astronomes. La première génération d’entre eux et le plus célèbre de la famille est Jean-Dominique Cassini : Jean-Dominique Cassini (1625-1712) est né à Perinaldo, aujourd’hui commune italienne, mais à la l’époque de Cassini, Perinaldo faisait partie du Pays de Nice. De 1648 à 1669, il travailla à l’Observatoire de Panzano, et enseigna la géométrie et l’astronomie à l’Université de Bologne. Il obtint bientôt une telle réputation que le sénat de Bologne et le pape le... [Lire la suite]