09 septembre 2009

8 février 1871, Garibaldi est élu député de Nice

L’empire s’effondre Le 4 septembre 1870, le second empire s’effondrait dans la défaite et la honte. Napoléon III enfermé dans Sedan s’était rendu aux prussiens, la France était envahie et Paris menacé. Le gouvernement de la Défense nationale s’était replié à Tours et l’assemblée nationale à Bordeaux. La situation militaire s’était aggravée les mois suivants, et dans la capitale assiégée et affamée, les Parisiens mangeaient des rats, après avoir dévoré tous les animaux du jardin des plantes. Garibaldi, bien que malade était... [Lire la suite]

15 octobre 2007

Médaille du bicentenaire

Le Comité Populaire pour le Bicentenaire de la naissance de Garibaldi, présidé par M. Alain Roullier, à fait frapper une médaille en bronze en trois versions pour commémorer cet évènement important pour Nice. Les médailles dorées et argentées sont réservés au Comité Populaire pour récompenser les actions garibaldiennes méritoires, la médaille en bronze est disponible aux prix de 30 euros. Pour vous les procurer, téléphonez au 06 12 86 25 05
15 mai 2007

La protestation officielle de Garibaldi au parlement de Turin hypothèque pour toujours le plébiscite truqué de 1860

Après être intervenus au parlement avant même le vote sur la ratification du traité du 24 mars 1860 qui cédait Nice et la Savoie à la France, les deux députés de Nice, Garibaldi et Laurenti-Roubaudi avaient adressé leur démission au président de cette assemblée. Le texte de cette lettre est capital puisqu’en droit, il constitue la protestation officielle de la représentation nationale niçoise après le plébiscite frauduleux. En voici la teneur :   « Monsieur le Président,   « Vu le résultat du vote du comté de Nice, qui a... [Lire la suite]