04 octobre 2016

Le monument de Garibaldi à 125 ans.

C’est le 4 octobre 1891 que fut inauguré le monument à la gloire du Niçois le plus célèbre au monde. En 1882 dès que la nouvelle de la mort de Garibaldi arriva à Nice, le conseil municipal vota l’érection d’un monument lui rendant hommage qui sera situé au centre de la place portant son nom depuis 1870 et baptisé par les Niçois eux-mêmes (en effet à l’annonce de la capitulation de Napoléon III face aux Prussiens et la chute de son régime en 1870, les Niçois, brimés pendant dix ans par la dictature impériale se soulevèrent. Le... [Lire la suite]

27 juin 2015

Fête de la Place Garibaldi les 3,4,5 juillet !

VENDREDI 3 JUILLET 19h : Concert inaugural Piano-Voix, offert par l’association Giuseppe Garibaldi   SAMEDI 4 JUILLET 11h : Fanfare, 14h : Conférence Christian Maria, 15h : Chorale Stoufa Gari (sous les arcades et dans la Chapelle du St-Sépulcre) 16h30 : Sélection de Courts-métrages « A la Rencontre du Cinéma Niçois » (Cinéma Mercury) 17h30 : Poèmes et Contes Niçois dits par Joan-Pèire Baquié (podium), 18h Batacuda, 19h : « Going back to Nissa la Bella » de C. Passuello (Cinéma Mercury) 20h00 : Hommage à... [Lire la suite]
05 juillet 2014

Niçois et Savoisiens ensemble pour honorer Garibaldi

Ce 4 juillet, à l’occasion de l’anniversaire de la naissance de Giuseppe Garibaldi, les Niçois de Boulegan Sian Nissart et la LRLN étaient présents, en compagnie d’une délégation de la Confédération Savoisienne. Ensemble, ils ont honoré le héros des deux mondes, scellant une fois de plus, une amitié vieille aujourd’hui de 676 ans ! Si cette place porte aujourd’hui le nom de Garibaldi, c’est par la volonté des Niçois et seulement grâce à eux. En effet, c’est suite à l’annonce de la chute du second empire le 4 septembre 1870,... [Lire la suite]
02 juillet 2014

Anniversaire de la naissance de Garibaldi : Invitation de Boulegan Sian Nissart et de la LRLN

A l’occasion de la réouverture de leur permanence, les associations Boulegan Sian Nissart et la LRLN proposent à leurs militants et sympathisants ainsi qu’à ceux des autres associations culturelles niçoises à les rejoindre pour fêter, le 4 juillet 2014, le 207ème anniversaire de la naissance de Giuseppe Garibaldi. Ils seront accueillis à partir de 18h au 1 bis rue Caïs de Pierlas pour boire le verre de l’amitié, puis invités à aller à 20 h se recueillir et déposer une gerbe de fleurs au pied de la statue du héros niçois. Après... [Lire la suite]
06 mars 2013

Giuseppe Garibaldi, Henri Sappia et Gonzague Arson...Trois grandes figures du séparatisme niçois…

On s’affole… Dans certains cénacles très conservateurs et nationalistes de la ville, proches du pouvoir, on est complètement affolé car les Niçois se réapproprient aujourd’hui leur Histoire. Ils pensaient l’avoir passée à la Javel, à la machine à laver, lui avoir tordu le cou, mais elle réapparaît aujourd’hui avec ses belles couleurs et les Niçois exigent des comptes… Les “Hussards noirs” de la République, à savoir les universitaires, avaient gommé, re-gommé, transformé, amputé, lissé, menti… pour franciser à tout prix les enfants... [Lire la suite]
11 novembre 2012

Le 11 novembre 1918, la victoire de l'application du droit international !

Chaque 11 novembre, la France fête la victoire des alliés contre l'Allemagne en 1918 mettant un terme à une boucherie qui dura quatre ans. Les victimes furent des peuples instrumentalisés qui au départ ne souhaitaient que vivre en paix. Tout le monde sait que les guerres sont provoquées pour des intérêts n'ayant aucun rapport avec la liberté. Comme c'est le cas aujourd'hui pour le gaz et le pétrole, le charbon fut autrefois la principale source de conflit entre les Etats, et non pas entre les peuples... Nous connaissons tous... [Lire la suite]

19 août 2012

Un événement important et symbolique…

La dernière unité militaire française vient de quitter Roquebrune et le Mont Agel. Ce départ intervient après des retraits successifs : le départ des Chasseurs Alpins de Nice, la fermeture des Casernes des Diables bleus et la destruction de la gendarmerie qui se trouvait non loin de là, quai Lyautey, sur l’autre rive du Paillon. Les forts, redoutes et ouvrages militaires sur les hauteurs étaient eux abandonnés depuis très longtemps. En vingt ans, la présence militaire française s’est effacée peu à peu et n’est plus visible dans le... [Lire la suite]
20 janvier 2010

Les cahiers de l'annexion

Retrouvez l'intégralité des ouvrages, qui permettent de lever le voile sur la vérité longtemps falsifiée de notre histoire avec :  "Nice, demain l'indépendance", écrit par Alain Roullier-Laurens, qui preuve à l'appui démontre la fraude du plébiscite de 1860, la caducité du traité de Turin et les droits inaliénables du peuple niçois à la souveraineté.  "Nice-Contemporaine", écrit par l'érudit Henri Sappia (fondateur de "l'Academia Nissarda" et de la revue... [Lire la suite]
20 décembre 2009

NOUVEAU : "GARIBALDI ET NICE" de Alain ROULLIER-LAURENS

Voilà enfin l’ouvrage unique qui manquait à la bibliographie de Garibaldi pourtant riche de 40 000 livres dans le monde. Cet ouvrage n’est pas un livre c’est un monument ! Grand format 24 x 32, 534 pages, dont 112 d’illustrations en couleurs, 69 chapitres plus les annexes, 13 pages de bibliographie… Outre les combats épiques de Garibaldi pour la liberté des peuples en Amérique du Sud et en Europe, nous y découvrons ses rapports privilégiés avec Nice, sa ville natale qu’il aimait d‘un amour ardent et tout ce qu’il entreprit... [Lire la suite]
Posté par Nebla à 22:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 septembre 2009

8 février 1871, Garibaldi est élu député de Nice

L’empire s’effondre Le 4 septembre 1870, le second empire s’effondrait dans la défaite et la honte. Napoléon III enfermé dans Sedan s’était rendu aux prussiens, la France était envahie et Paris menacé. Le gouvernement de la Défense nationale s’était replié à Tours et l’assemblée nationale à Bordeaux. La situation militaire s’était aggravée les mois suivants, et dans la capitale assiégée et affamée, les Parisiens mangeaient des rats, après avoir dévoré tous les animaux du jardin des plantes. Garibaldi, bien que malade était... [Lire la suite]