19 juillet 2009

Voilà ce que l’on peut notamment lire dans « la lettre du maire » du mois de juillet.

Outre le sempiternel « les Niçois choisirent de devenir français par plébiscite » usé jusqu’à la corde auquel de moins en moins de personnes y croient notamment grâce à la connaissance de  documents (compulsés dans « Nice, demain l’indépendance ») et témoignages de l’époque ( particulièrement  Henri Sappia et son « Nice Contemporaine ») prouvant que le plébiscite était truqué de A à Z... ... Nous apprenons donc que l’Histoire de Nice commence en 1860, c’est ce que l’on doit comprendre lorsqu’on lit que 1860 est « un... [Lire la suite]

15 mai 2007

La protestation officielle de Garibaldi au parlement de Turin hypothèque pour toujours le plébiscite truqué de 1860

Après être intervenus au parlement avant même le vote sur la ratification du traité du 24 mars 1860 qui cédait Nice et la Savoie à la France, les deux députés de Nice, Garibaldi et Laurenti-Roubaudi avaient adressé leur démission au président de cette assemblée. Le texte de cette lettre est capital puisqu’en droit, il constitue la protestation officielle de la représentation nationale niçoise après le plébiscite frauduleux. En voici la teneur :   « Monsieur le Président,   « Vu le résultat du vote du comté de Nice, qui a... [Lire la suite]