27 août 2017

28 aout 1944, libération de Nice

La veille le 27 août, le Comité insurrectionnel prit la décision de déclencher le soulèvement général pour le lendemain dès six heures, bien que ne disposant que d’un peu plus de cent hommes armés de grenades, de 20 mitrailleuses, 40 mousquetons et quatre mitrailleuses lourdes. Le 28 août, jour de l’insurrection : A l’heure dite, des combats éclatèrent simultanément en plusieurs points de la ville ;  à l’angle du Bd Auguste Raynaud un véhicule de gradés allemands fut neutralisé par une grenade et les résistants récupérèrent... [Lire la suite]

18 mars 2014

Municipales 2014 : les consignes de vote du Parti Niçois

Communiqué du 17 mars 2014 Suite au décès de notre président et tête de liste M. Alain Roullier-Laurens, le bureau politique du Parti Niçois-Partit Nissart a décidé, par respect pour la mémoire de notre leader, de ne pas présenter de candidat à l'élection municipale à Nice du 23 et 30 mars. Au moment de la disparition de notre président, notre liste était bouclée et nous nous apprêtions à nous engager dans la bataille. Le sort en a voulu autrement... Nous nous sommes alors posé la question d'éventuellement soutenir une liste... [Lire la suite]
25 novembre 2013

Qui, selon vous, parmi les candidats déjà déclarés, est le plus qualifié pour défendre l'identité niçoise ?

L'identité niçoise subit de croissantes attaques et les Niçois ne reconnaissent plus leur ville qui risque de devenir une métropole anonyme grise et sans âme avec pour banlieue une plaine du Var bétonnée à outrance. Avec les problèmes économiques, sociaux et sécuritaires, la défense de notre identité pèsera lourd dans la balance lors des prochaines municipales. Pais Nissart, vous propose le sondage suivant : Qui, selon vous, parmi les candidats qui se sont déjà déclarés (au jour du 22/11/2013) est le plus qualifié en matière de... [Lire la suite]
08 mars 2015

3- Le paysage politique local

En tout cas vous ne semblez pas porter le maire dans votre cœur, que vous lui reprochez-vous ? Je n’ai rien de personnel contre lui, il est seulement pour moi le représentant et serviteur du système jacobin que nous dénonçons et voulons combattre. Le Maire est parfois qualifié de « bébé Médecin », pourtant il en est indigne, on pourra dire ce que l’on veut sur lui, mais Jacques Médecin a toujours su défendre Nice face à Paris. Mr. Estrosi qui aime scander qu’il est « fils de Nice » trahit la ville qui l'a vu naître et... [Lire la suite]