22 février 2020

Municipales à Nice : Le RN, son candidat et les identités régionales

Philippe Vardon, le candidat du Rassemblement National (RN) à Nice déclare dans son programme « je ne veux pas voir nos traditions et notre art de vivre disparaître. Je ne veux pas que Nice devienne une métropole comme une autre, sans âme ni caractère » et « propose » le lancement d’un « itinéraire identité niçoise » dans les écoles primaires » et « l’extension des plaques bilingues au centre historique ». Après avoir fait tomber les masques du pseudo-régionaliste niçois, révélant son vrai visage de jacobin bien... [Lire la suite]

11 février 2020

INFORMATION CIRCULATION ET STATIONNEMENT PENDANT LE CARNAVAL DE NICE

A l’occasion du Carnaval de Nice, des mesures de restriction de la circulation et du stationnement seront prises. Les samedis 15, 22 et 29 février 2020 de 11h30 à 0h30 Les mercredi 19 et 26 février 2020 de 11h30 à 19h Les mardis 18 et 25 février 2020 de 18h à 0h30 Le dimanche 23 février 2020 de 11h30 à 19h Sur ces périodes, nous vous encourageons à utiliser les transports en commun et à éviter de vous rendre en véhicule sur la zone du centre-ville Masséna/Vieux Nice. Compte tenu de l’importance particulière de cet évènement,... [Lire la suite]
02 février 2020

Evolution territoriale du Comté de Nice en vidéo

Evolution territoriale du Comté de Nice 1388 à 1947
12 janvier 2020

Création de l'association "Convergences Pour Nice"

Nous reproduisons ici le communiqué du Parti Niçois du 12 janvier 2020 : « Des rencontres intéressantes eurent lieu en fin d’année 2019 entre « Nacioun Nissarda » et le « Parti Niçois », ces deux mouvements décidant de créer l’association « Convergences Pour Nice ». Cette association travaillera à rassembler autour d’elle, des Niçoises et des Niçois dans le but d’être présente dans le débat des élections municipales afin de porter notre vision de Nice, pour Nice et pour le peuple Niçois. Vous... [Lire la suite]
08 octobre 2019

Sainte Réparate, sainte patronne de Nice

Réparate est la sainte-patronne de Nice mais également de Florence et de Teano en Campanie, elle est aussi honorée à Pise et en Corse. Elle donne aussi son nom à plusieurs communes en Provence et en Corse. Elle est fêtée le 8 octobre. Originaire de Césarée Maritime, Réparate serait morte en 250, à l'âge de 15 ans, lors des persécutions de l'empereur romain Dèce. Tout d'abord, on aurait tenté de la brûler vive mais elle fut sauvée par une averse opportune. On lui fit ensuite boire de la poix bouillante, mais une fois de plus... [Lire la suite]
28 août 2019

28 aout 1944, libération de Nice

La veille le 27 août, le Comité insurrectionnel prit la décision de déclencher le soulèvement général pour le lendemain dès six heures, bien que ne disposant que d’un peu plus de cent hommes armés de grenades, de 20 mitrailleuses, 40 mousquetons et quatre mitrailleuses lourdes. Le 28 août, jour de l’insurrection : A l’heure dite, des combats éclatèrent simultanément en plusieurs points de la ville ;  à l’angle du Bd Auguste Raynaud un véhicule de gradés allemands fut neutralisé par une grenade et les résistants récupérèrent... [Lire la suite]

02 juin 2019

Messe inaugurale de l'église abbatiale de Saint-Pons

Une messe solennelle d’inauguration a eu lieu ce dimanche 2 juin, dans l’église abbatiale de Saint-Pons, fermée au public depuis 1999, pour célébrer la restauration de cet édifice important dans l’Histoire de Nice.        
26 mai 2019

Il y a 75 ans, le bombardement de Nice.

Le 26 mai 1944, dans le cadre du « Transportation Plan »*  99 bombardiers B-24 Liberator empotant dans leurs soutes près de 242 tonnes de bombes décolèrent du sud de l’Italie en direction de Nice occupée par les Allemands, l’objectif : la gare de triage et de marchandise de Saint-Roch. Entre 10h et 11 h, les bombardiers américains en trois vagues successives larguèrent leurs bombes sur Nice. Si les objectifs militaires furent atteints, l’imprécision des bombardements du fait de la stratégie américaine... [Lire la suite]
15 avril 2019

Le 15 et 16 avril 1860 : Le plébiscite truqué

Dans le numéro précédent, nous avions mis à plat, grâce aux archives diplomatiques, la réalité qui se cachait derrière le traité de Turin, à savoir la volonté française de s’emparer de Nice et de la Savoie à tout prix. Cavour qui avait sacrifié la Savoie, céda aussi pour Nice car il aurait perdu l’avantage de pouvoir la monnayer si Napoléon III mettait à exécution ses menaces d’invasion. Le mémorandum secret accompagnant le traité du 24 mars prévoyait que le gouvernement Sarde faciliterait l’ingérence française à Nice, dès la... [Lire la suite]
05 mars 2019

Le Canon de midi

Reportage d'Arte sur le canon de midi