07 février 2017

8 février 1871, victoire des séparatistes niçois

Le 8 février 1871, la liste séparatiste niçoise menée par Garibaldi remporta les élections législatives à Nice avec pour mandat impératif d’abroger le traité d’annexion de Nice et de la Savoie par la France, n’acceptant pas le choix des urnes, la IIIème République d’Adolphe Thiers répondit à la démocratie par la force et la violence en envoyant plus de dix mille militaires à Nice, s’ensuivit 3 jours d’émeute. La chute de Napoléon III Tout commença quelques mois en arrière, pendant la guerre franco-prussienne, Napoléon III est... [Lire la suite]

30 janvier 2013

Commémoration du soulèvement séparatiste à Nice

Du 8 au 10 février les niçois commémorent le soulèvement séparatiste du Peuple Niçois suite à la spoliation de l'écrasante victoire de la liste menée par Garibaldi aux élections législatives du 8 février 1871, soulèvement réprimé avec une grande violence par l'armée française ! Du 8 au 10 février, comme le firent nos insoumis ancêtres, les niçois mettront en évidence le Drapeau Niçois à leur fenêtre (ou par défaut une bougie) !  Libera Nissa
09 septembre 2009

8 février 1871, Garibaldi est élu député de Nice

L’empire s’effondre Le 4 septembre 1870, le second empire s’effondrait dans la défaite et la honte. Napoléon III enfermé dans Sedan s’était rendu aux prussiens, la France était envahie et Paris menacé. Le gouvernement de la Défense nationale s’était replié à Tours et l’assemblée nationale à Bordeaux. La situation militaire s’était aggravée les mois suivants, et dans la capitale assiégée et affamée, les Parisiens mangeaient des rats, après avoir dévoré tous les animaux du jardin des plantes. Garibaldi, bien que malade était... [Lire la suite]