21 octobre 2019

Inauguration d'un " Quai Napoléon Ier " au port de Nice, réaction du Parti Niçois

Nous reproduisons ici, le communiqué du Parti Niçois du 20 octobre 2019, réagissant à l'inauguration par la mairie de Nice d'un quai "Napoleon Ier" : " Avec l’inauguration en grande pompe du « Quai Napoléon Ier » au port (en débaptisant au préalable le "Quai Cassini"), Nice n’avait plus connu une fête aussi outrancière et révisionniste depuis 2010 et le 150e anniversaire de l’annexion à la France ! Une « fête » au port de Nice…sans drapeau niçois ! Remplacé pour l’occasion par l’aigle napoléonien ! Cette insulte à... [Lire la suite]

08 octobre 2019

Sainte Réparate, sainte patronne de Nice

Réparate est la sainte-patronne de Nice mais également de Florence et de Teano en Campanie, elle est aussi honorée à Pise et en Corse. Elle donne aussi son nom à plusieurs communes en Provence et en Corse. Elle est fêtée le 8 octobre. Originaire de Césarée Maritime, Réparate serait morte en 250, à l'âge de 15 ans, lors des persécutions de l'empereur romain Dèce. Tout d'abord, on aurait tenté de la brûler vive mais elle fut sauvée par une averse opportune. On lui fit ensuite boire de la poix bouillante, mais une fois de plus... [Lire la suite]
07 octobre 2019

1571 : Quand les Niçois participaient à la Bataille de Lépante.

Le 7 octobre 1571 se déroula la bataille de Lépante, en Grèce, une des plus grandes batailles navales de l’Histoire opposant l’Empire ottoman à la « Sainte Ligue » (alliance militaire entre le Royaume d’Espagne, la République de Venise, les Etats Pontificaux, la République de Gêne, les Etats de Savoie ainsi que la Toscane, Urbino, la Sicile et l’ordre des Hospitaliers). 463 navires s’engagèrent dans cette bataille (212 pour la Sainte-Ligue, 251 pour les Ottomans) qui vit la victoire de la Sainte-Ligue ayant un... [Lire la suite]
28 août 2019

28 aout 1944, libération de Nice

La veille le 27 août, le Comité insurrectionnel prit la décision de déclencher le soulèvement général pour le lendemain dès six heures, bien que ne disposant que d’un peu plus de cent hommes armés de grenades, de 20 mitrailleuses, 40 mousquetons et quatre mitrailleuses lourdes. Le 28 août, jour de l’insurrection : A l’heure dite, des combats éclatèrent simultanément en plusieurs points de la ville ;  à l’angle du Bd Auguste Raynaud un véhicule de gradés allemands fut neutralisé par une grenade et les résistants récupérèrent... [Lire la suite]
14 juillet 2019

11 juillet 2019

Présentation en vidéo de la Festa de la Countea les 21 et 22 septembre 2019

Présentation de la Festa de la Countea 2019 à Breil-sur-Roya (1/2)   Présentation de la Festa de la Countea 2019 à Breil-sur-Roya (2/2) A l’occasion de l’équinoxe d’automne et pendant les Journées Européennes du Patrimoine, la « Festa de la Countéa de Nissa » se pose, pour sa 7° édition, à Breil sur Roya. L’été touchera à sa fin et toutes les fêtes dans nos villages ne seront plus qu’un souvenir. Pour clore cet été de fête, nous avons concocté un programme des plus alléchants. Un festival du livre régional, des... [Lire la suite]

02 juin 2019

Messe inaugurale de l'église abbatiale de Saint-Pons

Une messe solennelle d’inauguration a eu lieu ce dimanche 2 juin, dans l’église abbatiale de Saint-Pons, fermée au public depuis 1999, pour célébrer la restauration de cet édifice important dans l’Histoire de Nice.        
26 mai 2019

Il y a 75 ans, le bombardement de Nice.

Le 26 mai 1944, dans le cadre du « Transportation Plan »*  99 bombardiers B-24 Liberator empotant dans leurs soutes près de 242 tonnes de bombes décolèrent du sud de l’Italie en direction de Nice occupée par les Allemands, l’objectif : la gare de triage et de marchandise de Saint-Roch. Entre 10h et 11 h, les bombardiers américains en trois vagues successives larguèrent leurs bombes sur Nice. Si les objectifs militaires furent atteints, l’imprécision des bombardements du fait de la stratégie américaine... [Lire la suite]
15 avril 2019

Le 15 et 16 avril 1860 : Le plébiscite truqué

Dans le numéro précédent, nous avions mis à plat, grâce aux archives diplomatiques, la réalité qui se cachait derrière le traité de Turin, à savoir la volonté française de s’emparer de Nice et de la Savoie à tout prix. Cavour qui avait sacrifié la Savoie, céda aussi pour Nice car il aurait perdu l’avantage de pouvoir la monnayer si Napoléon III mettait à exécution ses menaces d’invasion. Le mémorandum secret accompagnant le traité du 24 mars prévoyait que le gouvernement Sarde faciliterait l’ingérence française à Nice, dès la... [Lire la suite]
08 mars 2019

Hommage aux Niçoises !

En cette journée internationale des droits des femmes, rendons hommage aux femmes de Nice qui de tout temps ont toujours joué un rôle important dans le Comté de Nice. La toute première des femmes étant une déesse : Niké la déesse greque de la victoire qui a donné son nom à Nice avec "Nikaïa". Des femmes vénérées aussi comme Sainte-Réparate, la sainte patronne de Nice ou encore la Madone, symbôle de la maternité, dont l’image est omniprésente dans le Comté. Mais la niçoise est aussi une femme de... [Lire la suite]