21 octobre 2017

Rappelons le palmarès de Napoléon III le Petit...

[Article de 2008 réactualisé, suite à la décision par Christian Estrosi d'inscrire et fêter, en octobre 2017, la ville de Nice dans la liste des "villes impériales" et fêtant en grande pompe Napoléon Bonaparte ainsi que Napoléon III ayant annexé frauduleusement Nice en 1860]  Le maire de Nice a prit, avant même d’être élu, la tête d’une camarilla parisienne faussement intellectuelle, faussement érudite, à la recherche de la médiocre notoriété médiatique que peut donner notre temps qui ne vit que de... [Lire la suite]

08 octobre 2017

Sainte Réparate

Réparate est la sainte-patronne de Nice mais également de Florence et de Teano en Campanie, elle est aussi honorée à Pise et en Corse. Elle donne aussi son nom à plusieurs communes en Provence et en Corse. Elle est fêtée le 8 octobre. Originaire de Césarée Maritime, Réparate serait morte en 250, à l'âge de 15 ans, lors des persécutions de l'empereur romain Dèce. Tout d'abord, on aurait tenté de la brûler vive mais elle fut sauvée par une averse opportune. On lui fit ensuite boire de la poix bouillante, mais une fois de plus... [Lire la suite]
28 septembre 2017

La Dédition, un évenement important dans l'Histoire et les droits de Nice

Nice s’est toujours rebellée contre les féodaux provençaux qui voulaient l’asservir. En 1108, elle franchit définitivement le pas en proclamant son indépendance. Plusieurs fois envahie par la suite, elle se révolta à nouveau et rétablit le municipe. Après le décès de Louis d’Anjou en 1384 et l’assassinat de Charles de Duras roi de Sicile et de Hongrie en 1386, les tuteurs de leurs héritiers se disputèrent la Provence ; les Niçois avaient choisi Ladislas de Duras, car son père leur avait conservé toutes les franchises municipales. En... [Lire la suite]
27 août 2017

28 aout 1944, libération de Nice

La veille le 27 août, le Comité insurrectionnel prit la décision de déclencher le soulèvement général pour le lendemain dès six heures, bien que ne disposant que d’un peu plus de cent hommes armés de grenades, de 20 mitrailleuses, 40 mousquetons et quatre mitrailleuses lourdes. Le 28 août, jour de l’insurrection : A l’heure dite, des combats éclatèrent simultanément en plusieurs points de la ville ;  à l’angle du Bd Auguste Raynaud un véhicule de gradés allemands fut neutralisé par une grenade et les résistants récupérèrent... [Lire la suite]
11 juillet 2013

Honneur aux Barbets

De 1792, date de l'invasion du comté de Nice, jusqu'en 1814, la soldatesque révolutionnaire (devenue ensuite impériale) s'est rempli la panse, les poches et a acheté godasses et fusils avec l'argent volé aux habitants du Pays de Nice, des centaines de résistants ont été assassinés par l'occupant. Mais le terme " Barbet " est bien trop vague et romantique, ces héros étaient nos ancêtres, ils étaient des êtres vivants et portaient des noms que nous portons encore. Il convient de leur rendre leur identité. Ne pouvant les citer tous, tant... [Lire la suite]
06 mars 2013

Giuseppe Garibaldi, Henri Sappia et Gonzague Arson...Trois grandes figures du séparatisme niçois…

On s’affole… Dans certains cénacles très conservateurs et nationalistes de la ville, proches du pouvoir, on est complètement affolé car les Niçois se réapproprient aujourd’hui leur Histoire. Ils pensaient l’avoir passée à la Javel, à la machine à laver, lui avoir tordu le cou, mais elle réapparaît aujourd’hui avec ses belles couleurs et les Niçois exigent des comptes… Les “Hussards noirs” de la République, à savoir les universitaires, avaient gommé, re-gommé, transformé, amputé, lissé, menti… pour franciser à tout prix les enfants... [Lire la suite]

22 décembre 2012

Lou Présépi Nissart, cœur de la culture populaire niçoise, par Alain Roullier

Le temps de Noël est arrivé avec son cortège de souvenirs, de branches de houx, d’étoiles scintillantes et de boules multicolores qui dansent la farandole dans les yeux des enfants. Il est bon de rappeler nos traditions niçoises, à une époque où l’on ne peut plus faire une crèche ou placer un sapin de Noël dans une maternelle sous prétexte de laïcité ou d’incongruité vis-à-vis d’autres cultures. Aujourd’hui beaucoup d’ethnies et de nationalités vivent chez nous et le pouvoir central voudrait nous dépouiller de nos racines, pour que... [Lire la suite]
25 novembre 2012

Catherine Ségurane. Oui, notre héroïne a existé

C'est le 15 août, jour de l'Assomption, qu'eu lieu le célèbre fait d'arme de Catherine Segurane pendant le siège de Nice en 1543. Evidement c'est un porte-étendard turc qui a pris le coup de battoir, mais il valait aussi pour ses alliés francais qui commandaient l'expédition contre Nice, alors certains préfèrent oublier la participation de l'agression francaise... Le 25 Novembre, jour de la Sainte-Catherine, est traditionnellement, le jour où l'on célèbre Catherine Ségurane. Mais le symbole de Catherine Ségurane est, parfois,... [Lire la suite]
25 novembre 2012

Catherine Ségurane, quand la mairie se prend les pieds dans l'étendard du Prophète

  Notre Catherine Segurane a prit un drapeau aux Turcs le 15 août 1543, les services dits « culturels » de la mairie se prennent les pieds dedans encore aujourd’hui… On se demande comment des gens pourvus d’aussi médiocres connaissances peuvent être chargés des affaires « culturelles niçoises ». Dans un savant prospectus qui commence par insinuer que notre héroïne est un mythe, l’auteur, dans une belle envolée lyrique, écrit : « L’enseigne turc tombe, son drapeau, celui du Prophète, se retrouve dans les mains des défenseurs, et... [Lire la suite]
23 août 2012

Le Pays-Niçois, terre des Barbets...

Lors des nombreuses guerres et invasions que Nice a dû subir, elle a toujours été défendue par les milices de l’arrière-pays, qui formaient un contingent non seulement non négligeable, mais souvent plus important et plus combatif que les troupes ducales puis royales, de Savoie. Lors des sièges de 1543 de 1691 et de 1705, entre autres, les milices du haut-pays fournirent à Nice beaucoup de combattants. Lors de l’invasion révolutionnaire de septembre 1792 ce ne sont pas les troupes royales qui tentèrent de défendre Nice, mais bien les... [Lire la suite]