Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
PAÏS NISSART - site officiel
blogger

00 tradu anglais  00 tradu italien2  00 tradu russe1  00 tradu espagnol

00 tradu allemand  00 tradu chinois  00 tradu portugais  00 tradu japonais

Newsletter
Archives
30 octobre 2020

Nouvel attentat à Nice, la réaction du Parti Niçois

Nous reproduisons ici le communiqué du Parti Niçois/Partit Nissart suite à l'attentat ayant une nouvelle fois frappée Nice, hier jeudi 29 octobre 2020.
-
- Nos pensées vont aux familles des victimes -
-
" Communiqué du Parti Niçois du 29 octobre 2020 "
 
" Ce matin, notre ville a été une nouvelle fois meurtrie par un attentat commis à l’intérieur de la basilique Notre-Dame, avenue Jean Médecin… quatre ans après la Prom’.

Nos pensées vont aux familles des victimes, aux catholiques et au diocèse de Nice. Nos cœurs Niçois pleurent une nouvelle une fois, alors que les cicatrices du 14 juillet 2016 sont toujours grandes ouvertes….

Au moment où nous rédigeons, les larmes aux yeux, ce communiqué ; la nature islamiste de l’attentat est une quasi-certitude.

Un attentat islamiste survenant deux semaines donc, après le meurtre barbare de Samuel Paty et intervenant dans un contexte international de tension entre la France et une partie du monde musulman manipulé, en autre, par Erdogan. La Turquie présentant d'ailleurs ses condoléances pour l’attentat de ce matin, après avoir mis de l’huile sur le feu…. Les messages de condoléances d’Erdogan nous ne les acceptons pas et méritent seulement d'être jeté dans le caniveau !

Pendant que l’État se mobilise contre nos libertés individuelles pour masquer son incompétence dans la gestion du coronavirus...le virus de l’islamisme, lui, circule librement couteau à la main !

Il faut des réponses fortes et agir, assez de paroles. Il est temps que l’État soit aussi implacable avec l’islamisme, qu’il est avec le Covid-19. Car si rien n’est fait, si la République jacobine n’est pas capable de défendre les Niçois…certains en colère, fatigués des bougies et des « je suis », pourraient décider d’agir par eux-mêmes…et ca finira mal.."
"Viva Nissa !"
Publicité
Commentaires
Publicité