Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
PAÏS NISSART - site officiel
blogger

00 tradu anglais  00 tradu italien2  00 tradu russe1  00 tradu espagnol

00 tradu allemand  00 tradu chinois  00 tradu portugais  00 tradu japonais

Newsletter
Archives
24 mars 2012

La Déclaration de Genève et le Parti Niçois ont deux ans !

L_appel_de_Gen_ve Il y a deux ans, à l’occasion du 150ème anniversaire du Traité de Turin du 24 mars 1860 qui vendit illégalement Nice et la Savoie à la France, que fut signée la Déclaration de Genève par MM. Roullier-Laurens et Pingon, respectivement président de la LRLN, et fondateur de la Ligue Savoisienne. Interpellant la communauté internationale au sujet de l’abrogation du Traité de Turin résultant du non-respect par la France des dispositions impératives de l’article 44 du Traité de Paix de 1947. Cette affaire provocant des remous car avec l’abrogation de ce traité déjà illégal en 1860, c’est le seul lien juridique disparaissant entre la Savoie et le Pays de Nice d’une part et la France d’autre part. La France tente depuis ce jour de minimiser les conséquences qu’une telle abrogation peut avoir comme le souligna le député Yves Nicollin dans une question posé devant l’assemblée Nationale.

 ONU_001___CopieA ce jour, le droit français ne s'applique toujours pas en Pays Niçois et en Savoie du fait qu'il n'existe plus de lien juridique entre ces pays annexés et la France. Pour le Pays de Nice, le dernier acte juridique officiel le concernant et le manifeste signé par le roi Victor-Emmanuel II (publié le 1er avril 1860) par lequel il déliait officiellement les Niçois et les habitants du Comté de leur serment de fidélité à sa personne et à sa dynastie. A cette date, la charte de 1388 étant caduque, le Pays de Nice retrouvait légalement son indépendance en même temps que sa pleine souveraineté. Cet acte qui abrogeait tout lien de droit entre la maison de Savoie et le Pays de Nice, et par voie de conséquence tout lien de droit entre ce dernier et la Sardaigne, établissait incontestablement l'indépendance du Pays de Nice !

C’est également ce jour historique du 24 mars 2010, depuis Genève, qu’Alain Roullier-Laurens annonça la naissance du Parti Niçois / Partit Nissart, se plaçant dans la continuité de la LRLN qui durant dix ans déjà, a su réunir autour d’elle de très nombreux concitoyens. Le Parti Niçois amplifiera cette action et mènera à son terme, avec force et détermination le but légitime que se sont fixé les Niçoises et Niçois libres : Dans un premier temps que les Niçois reprennent le pouvoir chez eux ; dans un second temps, faire reconnaître devant les Nations les droits du peuple Niçois confisqué jadis par la force, la fraude et la corruption.

Parti_nicois_

Publicité
Commentaires
Publicité