Après la rupture du dernier Ramadan un responsable musulman a réclamé, une nouvelle fois, le construction d’une Grande Mosquée en centre ville et à regretté que des Niçois y soient opposés ; il indiquait, à l’appui de sa demande, que l’Islam était tolérant et prônait des valeurs humanistes. Il faut débattre honnêtement, loyalement et très clairement de cette question, car la laisser pendante dans la situation actuelle favorisera l’éclosion de fleurs vénéneuses ; nous avons récemment vu assez d’autocollants haineux sur les murs de notre ville, lesquels prétendaient régler ce problème d’une manière expéditive, raciste et donc inacceptable. La gauche, en a fait elle un argument électoral dans le but d’engranger des voix, ce qui totalement irresponsable ; l’actuel maire de Nice avait fait des promesses aussi, dans le même but. Favorables ou pas à ce projet, il faut avancer de solides arguments, non hurler des injures qui disqualifient ceux qui les profèrent. Sont tout aussi coupables ceux qui sont prêts à la pire servilité devant les groupes de pression et n’hésiteraient pas à brader le destin de Nice les yeux fermés pour accéder au pouvoir. D’un point de vue niçois, il convient de considérer la chose, sous deux aspects différents mais complémentaires : les raisons historiques propres à Nice et celles découlant de la situation actuelle en France et dans le monde.

1 - Introduction

2 - Le particularisme du Pays de Nice

3 - L’identité niçoise est toujours debout.

4 - Opposition historique et options diamétralement opposées

5 - Les choix dangereux de la France

6 -Nice, terre d’accueil

7 - Les niçois ne doivent rien à personne

8 - L'affaire de la Grande Mosquée, ne doit pas être le fonds de commerce des politiciens 

9 - Les raisons historiques propres à Nice

10 - Beaucoup de Niçois s’interrogent

11 - Les religions, la lettre, l’esprit et les interprétations

12 - Beaucoup de contradictions

13 - Religion et politique

14 - Chacun a droit au respect

15 - Pourquoi de nombreux Niçois ne veulent pas d’une grande Mosquée en centre ville

16 - La réciprocité doit régir les rapports humains

17 - Accueil, oui, colonisation de Nice, non

18 - Pour conclure