En réaction, au "mariage" entre Nice et Marseille et la volonté affichée de M. Estrosi de faire disparaître toute forme de séparatisme à Nice; voici un petit communiqué d'Alain Roullier, président de la LRLN :

« M. Estrosi semble très préoccupé par le séparatisme niçois ; il pense échapper à cette éventualité en  « mariant » Nice avec Marseille. Les Niçois et en particulier les supporters de foot. vont beaucoup apprécier, à condition naturellement que pour changer un peu, Marseille devienne une succursale de Nice  et offre une forte dote ».