Etant donné que je suis entrain de rédiger des articles sur le thème de la Préhistoire à Nice, j’en profite pour faire un article dans la catégorie des IDEES FAUSSES, en attendant de finir.

L’olivier et la vigne font incontestablement partie du paysage niçois, et à leurs sujets on m’a toujours dis (et on à dû vous le dire à vous aussi) que c’était les grecs, lorsqu’ils commençèrent à établirent des comptoirs sur le littoral, qu'ils importèrent l’olivier et la vigne ici.

Hors, c'est faux ! En fait, ces végétaux étaient déjà ici. Puisque il à 400 000 ans, déjà, les olives et les raisins étaient là et étaient consommés par les Homo Erectus de Terra Amata et le reste de la faune de l'épqoue

Puisqu’on à retrouvé des cropolithes (excréments fossilisés) datant de l’époque de Terra Amata contenant des grains de pollens ainsi que des pépins de raisins.

Bien évidemment ces oliviers et ces vignes de l’époque n’étaient pas domestiqués et cultivés, ils étaient sauvages. Leurs domestications commencera 400 000 ans plus tard.